Municipales 2.0

A quelques jours des élections municipales, les 9 et 16 mars prochains, Lefigaro.fr invite les citoyens à noter leur maire. Lancée le 13 février dernier, cette opération, baptisée « Municipales 2.0 » – et qui n’est pas sans rappeler le site controversé note2be.com destiné à évaluer les professeurs – permet d’attribuer à son édile des notes allant de 0 à 5. Les internautes, qui disposent de données statistiques locales (taux de chômage, délinquance, efficacité de la police, etc.) sont également appelés à participer à des mini-débats et à laisser leurs commentaires en ligne. Tour d’horizon de ce nouveau projet d’Internet participatif avec Laurent Guimier, le directeur de la rédaction du Figaro.fr.


Laurent Guimier - DR

Lemagazine.info : Pourquoi avoir décidé de mettre en place un système de notation des 36 000 maires de France ?

Laurent Guimier : A la base, il y a une réflexion éditoriale : comment traiter pertinemment d’une question aussi « locale » que le travail effectué par son maire ? Nous sommes modestes. Une rédaction nationale comme celle du Figaro ne peut traiter au maximum que quelques dizaines de communes. Le reste était condamné à être passé sous silence. D’où la mise en place de ce service. Le journaliste s’efface derrière l’internaute, parce que ce dernier est mieux placé que lui pour donner son avis ! Notre but est aussi de montrer que la « marque » Figaro peut parler d’info locale. Grâce au Figaro.fr, en un clic, vous êtes chez vous ! Plus concrètement, nous voudrions faire découvrir 36 000 mini-sites locaux (avec des données statistiques et les résultats des élections précédentes) au travers d’un produit ludique, simple et qui fait débat.

Lemagazine.info : Quelles sont les principales tendances qui ressortent dès à présent des commentaires des « citoyens-internautes » ?

Laurent Guimier : Les deux tiers des communes de France ont été « visitées » par les internautes. Les grandes villes bien sûr, mais aussi de petites communes où la campagne est particulièrement « chaude ». Concernant les commentaires, des milliers d’internautes ont livré leur avis sur leur commune. C’est le point le plus positif : tout le monde joue le jeu. Les électeurs participent beaucoup et parlent des problèmes de leur ville, de leur quartier, de leur rue. Les maires consultent aussi leurs propres scores ! Les résultats sont consultables 24h/24 sur notre site et nous devrions, théoriquement, terminer l’opération à l’issue du deuxième tour. Avec les « Municipales 2.0 », nous filons l’analogie avec la notion de « Web 2.0 », tourné vers la participation effective des internautes au contenu. Et de ce point de vue, nous avons encore beaucoup d’idées en tête…

Lemagazine.info : Comment avez-vous procédé pour mettre au point ce dispositif ? Et comment jugez-vous de sa fiabilité ?

Laurent Guimier : Cela représente six mois de collecte d’informations et de données officielles auprès d’interlocuteurs institutionnels (ministères, INSEE, etc.) qui se sont prêtés au jeu sans trop de problème. Concernant le choix des débats, ce sont les reporters du Figaro.fr qui ont travaillé sur ces débats nationaux déclinés localement. La fiabilité est une notion compliquée. Si nous avions annoncé un système « scientifique » de notation, vous pourriez critiquer celle-ci. Là, il s’agit d’un outil de « prise de température » au sens large du terme. Ce qui est sûr, c’est que dans les communes où le nombre de votants dépasse les 2 ou 300, les « faux électeurs » n’ont plus qu’une importance très limitée.

Lemagazine.info : Enfin, n’est-il pas trop réducteur de vouloir attribuer une note pour juger de l’action politique d’un maire ?

Laurent Guimier : Nous ne nous substituons pas au vote. Nous l’accompagnons en demandant aux internautes leur avis. Le système de la notation est dans l’air du temps. Mais ce n’est pas un sondage, nous ne l’avons jamais annoncé comme tel. Encore une fois, dépassons la notation. Elle n’est qu’une « porte d’entrée » vers les débats et les commentaires locaux.

Pour en savoir plus sur l’opération "Municipales 2.0" : www.lefigaro.fr

Propos recueillis par



Partagez avec Facebook

Le 29 février 2008

galerie photos
paris01.jpg
articles les plus lus
Pub

AccueilActualitéCultureInterviewGalerie photosÉditoQui sommes-nous?
Copyright © 2004-2008 lemagazine.info | tous droits réservés | Designé & Développé par Ilich Chamorro

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0