Charte éditoriale

Charte éditoriale

Un projet d’e-magazine n’est pas anodin. Il suppose de s’interroger sur les spécificités du travail du journaliste sur ce nouveau média qu’est aujourd’hui encore Internet.

I. Le rôle du journaliste

1. Donner à voir, donner à comprendre, donner envie

Un journaliste doit donner à voir et à comprendre, mais aussi, pourquoi pas, donner envie : envie de changements, de nouveautés ; envie d’élargir sa vision du monde, afin d’y trouver sa place et d’en devenir plus pleinement acteur.

2. Le souci de l’éthique et de la prise de parole assumée

De ce constat découlent logiquement l’éthique et la prise de responsabilité qui doit être la nôtre : il s’agit de montrer et de dire ce que l’on croit être conforme à la vérité, et de le faire dans la mesure du possible avec justesse et sens critique vis-à-vis de notre propre travail. Nos informations doivent être vérifiées, pertinentes, et répondre à une véritable attente, mieux à un besoin. Notre curiosité, notre intérêt pour le monde qui nous entoure, nos prises de position, nos acceptations ou nos refus de tel ou tel événement ou état de faits doivent rester nos principales sources de motivation. Plus qu’un métier, le journalisme doit d’abord être un état d’esprit, une façon d’être au monde.

3. Déclinaison par rubrique

Ces exigences sont valables pour toutes les rubriques appelées à exister sur le site.

• Politique

Le débat politique actuel est pesant, souvent consensuel, généralement attendu. Plutôt que de relayer des prises de positions tranchées, Internet doit permettre d’aborder l’actualité politique sous un angle différent, en donnant aux acteurs politiques la possibilité de s’exprimer avec une plus grande liberté, voire une plus grande sincérité, tout en réduisant la distance entre le représentant et le représenté.

• International

Nos moyens actuels, comparés aux médias traditionnels, ne nous permettent pas encore d’occuper le champ de l’actualité internationale de façon approfondie, perspicace et pertinente, si ce n’est en donnant la parole aux experts. Il s’agit donc dans un premier temps de privilégier l’analyse, en accordant la priorité aux thèmes majeurs des relations internationales (mondialisation, terrorisme, construction européenne, super-puissance américaine, clivage nord/sud, montée en puissance asiatique, etc). En tant que média en réseau, Internet doit impérativement faire écho au mouvement du monde.

• Société

Un e-magazine doit dire ce qui ne peut se dire ailleurs, ou le dire différemment. Par sa position particulière au sein des mass média, Internet favorise là encore l’analyse et la mise en perspective des faits sociaux plus que partout ailleurs, sans pour autant lui imposer de renoncer à une logique de scoop.

• Sport

Le sport charrie avec lui des valeurs hautement positives : dépassement de soi, respect de l’autre, fair-play, courage, endurance, esprit d’équipe, etc. La ligne éditoriale de la rubrique, s’il s’agit de mettre en avant ces valeurs, s’impose d’elle-même. Dans une société qui tend à faire de la recherche de la performance individuelle l’unique critère de réussite, il est bon qu’un nouveau média rappelle que d’autres voies d’épanouissement restent possibles.

• Culture

Le domaine de l’art n’est-il pas celui où la recherche de la sincérité et de l’émotion est la plus évidente ? L’artiste n’est-il pas celui qui tente le plus de communiquer aux autres une vision du monde multiple, en interaction avec son époque, tout en restant sans cesse préoccupé de l’avenir ou de la nouveauté ? De son côté, le rôle du journaliste n’est-il pas de rendre compte l’énergie créatrice ambiante, de sa richesse ou de sa pauvreté, et de tenter d’en comprendre les causes et les raisons ? L’e-journalisme, en tant que nouvel acteur médiatique, est naturellement appelé à investir ce champ d’investigation immense et passionnant.

• Média

L’intérêt d’une rubrique média dans un magazine Internet est évident : elle doit lui permettre de se faire connaître et reconnaître, et d’initier des partenariats plus que profitables. Il s’agit cependant de rester un média qui parle des autres médias. L’angle d’approche, s’il peut être incisif, doit rester pertinent, et la rubrique doit être animée avec vigilance.

II. Le débat au sein de la rédaction et la dynamique permanente de la ligne éditoriale

1. L’indispensable participation de tous : écoute, échange, réflexion

Chaque membre de la rédaction doit permettre au débat interne d’évoluer, et veiller en permanence à vérifier que la logique éditoriale correspond réellement à une attente. Aussi, plutôt que d’imposer un point de vue, il importe d’abord de saisir l’air du temps, de questionner plutôt que d’affirmer, d’ouvrir des portes plutôt que de les fermer.

2. Exigence de qualité et distinction entre instantanéité et immédiateté

Sur Internet, l’information est accessible tout de suite, et gratuitement. Encore faut-il que le contenu soit là, et que l’information soit de qualité. La capacité à fournir une information instantanée ne suppose pas que celle-ci réponde nécessairement au principe de l’immédiateté. Mieux vaut un papier tardif, mais bénéficiant d’une réelle valeur ajoutée, qu’un papier immédiat sur un sujet donné qui se distinguerait surtout par la pauvreté de son apport spécifique. S’il importe évidemment de se montrer réactif face à l’actualité, il demeure essentiel de ne pas la laisser nous dominer.

III. L’affirmation d’un ton décalé

1. Une obligation évidente

Il serait probablement stérile de se contenter de reproduire sur Internet un modèle de presse traditionnel. L’exigence de la recherche d’un ton décalé s’impose donc d’elle-même. Il ne s’agit pas pour autant d’être arrogant, agressif, ou pernicieux, mais bien de tenir compte des atouts et des contraintes du média Internet, notamment en matière de taille des articles, d’exploitation des images et de charte graphique.

2. La responsabilisation des intervenants

La liberté de parole et de pensée s’accommode mal de l’irresponsabilité. En revanche, l’esprit de responsabilité n’entre pas en contradiction avec l’irrévérence ou la mise en accusation, dès lors que celles-ci sont argumentées et qu’elles permettent réellement au débat de s’instaurer. Ces exigences participent clairement à l’identité du Magazine.info.
Pour cette raison, il est indispensable que le Magazine.info sorte du strict champ de l’Internet. Chaque prise de parole doit être assumée et relayée de la façon la plus large possible. Le Magazine.info doit s’assurer de sa réceptivité, et avoir une connaissance précise de son audience et de sa visibilité. C’est la condition de son succès.

IV. Une logique éditoriale capable de répondre aux exigences de demain

1. Un nouveau média

Le média Internet est plus proche aujourd’hui de trouver ses marques et sa place dans la société de communication qu’il ne l’a jamais été au cours des années passées. Le journalisme sur Internet a un avenir radieux devant lui, dès lors qu’il se montrera capable de répondre aux enjeux qui sont les siens, à savoir

• la prise en compte de l’accès multipolaire propre au fonctionnement en réseau

• la diffusion d’une information sur un mode suffisamment large pour sortir de la confidentialité, tout en permettant une lecture différenciée de l’actualité

• la prise en compte d’une possibilité de vente de contenus à terme et sous certaines conditions.

De façon générale, l’e-journalisme doit participer à l’émergence de références et d’idées nouvelles, ainsi qu’à de nouveaux modes de fonctionnement professionnels.

2. La prise en compte des changements intervenant dans le monde qui nous entoure

Au-delà de la nouveauté induite par le support, il s’agit également de prendre en compte le monde en rupture dans lequel nous évoluons. L’insécurité internationale est plus grande qu’à l’époque de la Guerre Froide et le modèle de développement des sociétés occidentales est désormais discuté et menacé par la concurrence du modèle asiatique. Au sein même de nos sociétés, les schémas familiaux et sociaux issus du passé sont déliquescents, le rapport au travail évolue, les contours de la sphère du politique deviennent moins évidents, et la génération du baby boom laissera peut-être derrière elle plus de problèmes que de solutions. Au-delà du débat théorique, nous devons tenir compte des questionnements et des attentes provoquées par ces changements pour proposer un contenu éditorial capable d’apporter des éléments de réponse, en ouvrant une fenêtre sur l’avenir plutôt qu’en ressassant le passé ou en tergiversant sur le présent.
Voilà l’aventure dans laquelle le Magazine.info s’est à présent engagé avec enthousiasme. Nous invitons chaleureusement nos lecteurs à y participer.

Joévin Canet
Directeur de la Publication.

galerie photos
paris01.jpg
articles les plus lus
Pub

AccueilActualitéCultureInterviewGalerie photosÉditoQui sommes-nous?
Copyright © 2004-2008 lemagazine.info | tous droits réservés | Designé & Développé par Ilich Chamorro

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0